Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le CICID doit être à la hauteur des défis et des enjeux humanitaires !

J’appelle les humanitaires à se faire entendre auprès des autorités de notre pays pour qu’enfin l’aide humanitaire soit reconnue et financée à la hauteur des crises actuelle et au niveau des responsabilités qu’exerce notre pays au conseil de sécurité des Nations-Unies. Le drame humanitaire qui se prépare bientôt à Mossoul en Irak nous appelle à être à la hauteur de notre devoir d’humanité, comme dans les autres conflits et catastrophes !

C’est le moment ou jamais alors que le Comité interministériel pour la coopération internationale et le développement (CICID) va se réunir au mois de novembre ! Le CICID définit les orientations, les objectifs, les modalités de la politique de solidarité internationale qui inclut l’humanitaire. Parfois, j’aurai plutôt tendance à penser qui oublie l’humanitaire !

Le CICID sera précédé le 12 octobre par une réunion du Conseil National du Développement et de la Solidarité Internationale (CNDSI), dont je suis membre pour Solidarités International. C’est le moment et le lieu où nous pouvons nous faire comprendre et entendre et je suis prêt à porter les attentes et les propositions humanitaires, avec les ONG concernées, avec Coordination Sud et la Coordination Humanitaire et Développement (CHD) et tous les acteurs concernés. La réunion du Groupe de concertation humanitaire le 13 octobre avec le Quai d’Orsay (Centre de Crise et de Soutien) et 15 organisations humanitaires françaises sera justement l’occasion de faire le point sur le CNDSI et le CICID.

Coordination Sud vient justement de publier un remarquable Rapport sur le Projet de loi de finances 2017 (PLF 2017) et je joins à votre intention ci-dessous un extrait édifiant de ce rapport.

La côte d’alerte est atteinte. L’Aide Publique au Développement (APD) est passée de 0,45% de notre RNB en 2012 à 0,37% en 2015 au moment où la Grande Bretagne affiche 0,7% et je vous renvoie à mon article publié à ce sujet dans le Huffington Post.

Ainsi, au sein de l’APD, le budget du programme 209 de solidarité à l’égard des pays en développement est passé de 2 milliards à 1,5 milliard durant le quinquennat ! Et que dire du partenariat des pouvoirs publics avec les ONG françaises. C’est une pitié avec 0,9% de son APD, c’est-à-dire 100 millions d’euros, contre 12% en Angleterre, soit 1,5 milliard d’euros, 15% en Espagne et 24% en Belgique ! Comment doit-on qualifier cette réalité ?

Il est donc grand temps avant les prochaines élections que ceux qui dirigent actuellement la politique de notre pays fassent preuve de vision et de courage lors de ce CICID présidé par Manuel Valls en présence d’une quinzaine de ministres.

Je vous remercie de partager largement ce plaidoyer humanitaire autour de vous et de partager ici vos attentes et propositions pour le prochain CICID.

> Lire l'extrait du Rapport sur le Projet de loi de finance 2017 : "L"aide humanitaire de la France n'est pas à la hauteur".

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Alain Boinet


Voir le profil de Alain Boinet sur le portail Overblog

Commenter cet article