Jeudi 15 mars 2012 4 15 /03 /Mars /2012 10:33

remise-pétition TRIBUNE LIBRE publiée sur LEMONDE.FR - 14.03.2012


Dans les situations de crise, les acteurs humanitaires connaissent l’importance vitale de l’eau potable, de l’assainissement et de l’hygiène. Dans nos missions, tous les jours, nous constatons les ravages causés par l’eau insalubre parmi les populations de pays pauvres victimes d’un conflit ou d’une catastrophe. Le principal fléau dans ce domaine s’appelle la diahrée ! Facile à soigner chez nous, elle est simplement mortelle dans les pays où nous intervenons. Selon les études, il n’y a pas moins de 1,5 million d’enfants de moins de 5 ans qui en sont victimes chaque année.

A la diarhée, ajoutons le choléra, ce fléau d’un autre âge, qui a resurgi brutalement en Haïti après le tremblement de terre et qui a déjà fait 7.000 victimes et infectés 500.000 haïtiens. Et ce fléau progresse aujourd’hui dans l’indifférence générale, du Tchad à la RDC, en passant par le Niger et en tuant chaque année 130.000 êtres humains, tout en en infectant 3 à 5 millions d’autres !

Diahrée, choléra mais également typhoïde, dengue, hépatites et bien d’autres maladies dites hydriques véhiculées par l’eau insalubre, première cause de mortalité au monde, qui tue plus que les guerres et le Sida. Lire la suite

 

Photo : En ouverture de la conférence interministérielle du 6e Forum Mondial de l’Eau, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a officiellement remis sa pétition en faveur de l’accès à l’eau potable pour tous à Henri de Raincourt, ministre français de la coopération, et aux 139 délégations ministérielles présentes.


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés